Faut-il de l'expérience ? Un diplôme ?
L’un ou l’autre permettent d’être engagé. Un CAP Agricole en horticulture donne les bases aux plus jeunes. BEP, Bac pro et BTS ouvrent directement à l’encadrement d’une équipe. Sans diplôme mais avec de l’expérience, il est possible de faire ses preuves à tout âge.

Jardinier, ouvrier d'entretien, paysagiste, ...
Quelles différences ?

De la tonte du gazon à la conception de parcs en passant par l’aménagement des abords de voies de circulation, des quantités d’activités s’offrent à vous. Dans tous les cas, voir le résultat de ses actions demande une constante patience et un certain recul : la Nature a son propre rythme ! Suivant vos compétences, vous pourrez assurer des prestations telles que semis, plantations, élagage, terrassements, petites maçonneries, sols minéraux et sportifs, implantations de réseaux d'arrosage et de mobilier.

Est-ce un métier pour moi ?
Une bonne connaissance technique des plantes et de la géologie est nécessaire, mais également des connaissances
et un savoir-faire issus de nombreux autres corps de métiers (travaux publics et génie civil, architecture, décoration, etc. )

Suis-je la bonne personne ?
Si vous êtes endurant, réfléchi, à l’écoute de la nature et de la terre, vous aimerez être dehors par tous les temps et accepterez de suivre l’harmonie des saisons.

Aurez-vous la «main verte» ?